|Sommaire techniques complémentaires |Atelier Bien-être Soi|Atelier-soirée EFT |Techniques Kinésio |Reprogrammation ADN



Accueil

Présentation Christine

Inochi

EMF

Restructuration

énergétique 

Reiki

Techniques

complémentaires

Activités

en Bretagne

Et à Paris

Par téléphone 

ou à distance

Calendrier

Liens

Contact

a   KINÉSIOLOGIE

Depuis notre naissance, notre corps a vécu et enregistré toute notre histoire. Notre Corps ne ment pas !

Dans les années 1969, le Dr Goodheart, un chiropracteur américain, a l'idée, afin de localiser très précisemment les zones  à traiter,  d'interroger directement le corps du sujet  en évaluant son tonus musculaire. 

En observant que tout stress   provoque un abaissement du tonus musculaire, autrement dit, que  le tonus musculaire s'affaiblit dès que quelque chose  perturbe le sujet -que ce soit sur le plan physique, émotionnel, mental ou énergétique-, il mit au point l'outil de travail de la kinésiologie , soit : le système de questions - réponses du corps : le test musculaire. 

En pratique : Le test muculaire consiste à placer un muscle en tension (par exemple le bras tendu) qui servira d'indicateur des réponses du corps. En posant ses questions et en exerçant une légère pression sur le bras, le praticien peut évaluer clairement là où il y a stress (= affaiblissement du tonus musculaire, le bras tombe)  ou "non-stress" (= le muscle garde son tonus, le bras résiste). Les expressions populaires "les bras m'en tombent", "les jambes en coton", "le visage défait", etc., décrivent très bien la relation entre un état de stress et le tonus musculaire. Rappelons que les causes ou origines de stress sont illimitées, et peuvent être de nature très variées : conditions climatiques, sociales, psychologiques, émotionnelles, alimentaires, accidentelles, posturales, mentales, etc. 

Le test musculaire fonctionne comme un mécanisme binaire : "ouvert/fermé" qui donne des réponses stress/non stress. les réponses données par le corps situent « les problèmes » et déterminent ensuite les corrections les plus adaptées. Ce n'est pas la volonté  qui "décide" de résister ou non à la pression légère du test. Il devient facile à comprendre que lorsque nous réalisons une série de test musculaires, c'est un peu comme si nous interrogions notre subconscient.

Les chiropracteurs qui sont  à l'origine de la kinésiologie, ont démontré que certains muscles sont en correspondance avec des organes, eux-mêmes  liés à des méridiens d'acupuncture. Avec la chiropractie, le système énergétique chinois a  donc été une des premières sources d'influence. La kinésiologie s'est ensuite développée avec de nombreux chercheurs qui se sont inspirés ou ont rajouté des techniques de travail, augmentant ainsi le champ d'action de la kinésiologie. La kinésiologie actuelle compte de nombreuses branches et de nombreuses applications.

Je me sers de la kinésiologie uniquement en appoint d'autres techniques,  pour travailler plus particulièrement sur un objectif précis défini auparavant par la personne. 

J'ai été formée par A.S.T.M. Formation en 1996-1997-1998. Vous pouvez aller voir le site d' A.S.T.M  http://www.askinesio.com/ 

Il est évident que la kinésiologie que je pratique n'est pas faite pour remplacer les diagnostics médicaux ni les conseils de votre médecin.  La kinésiologie ne saurait être un substitut à un traitement médical ou psychiatrique. 
Ce site n'est pas non plus une incitation à se passer de diagnostics ou de conseils médicaux.

|Sommaire techniques complémentaires |Atelier Bien-être Soi|Atelier-soirée EFT |Techniques Kinésio |Reprogrammation ADN

Retour Accueil